CARÊME 2005
LE 13 FEVRIER A L'EGLISE NOTRE DAME DE DONVILLE 15 adultes sont entrés dans la dernière étape de leur préparation à la vie chrétienne. Il n'est pas si facile de les aider à passer de l'attente du baptême à l'entrée dans une VIE, la vie que le Seigneur Jésus nous donne sans cesse dès lorsque nous sommes greffés sur Lui qui est le cep de vigne et nous les sarments. Il n'est pas plus facile pour nous de réaliser véritablement que nous sommes nés à cette vie et que, tant que nous vivons dans ce monde, nous sommes appelés à suivre le Christ, à vivre comme Lui. Le Carême nous le rappelle.
Durant le temps du Carême :
- Nous sommes appelés à prier plus que de coutume, à revenir peut-être à la prière.
- Nous sommes appelés à aimer nos frères au quotidien et à un geste de partage matériel pour que notre coeur accepte la solidarité comme une dimension de la vie chrétienne. Ce serait bien si la collecte du C.C.F.D. était plus fructueuse encore que les années passées.
- Nous sommes appelés à nous nourrir de la Parole de Dieu. Le Service diocésain de la formation permanente nous propose de lire, méditer et prier les Évangiles des dimanches de Carême. Il nous y aide en mettant à notre disposition une fiche pour chaque dimanche. Ce serait bien s'il se créait un courant de méditation durant ce Carême.
- Nous sommes appelés à la pénitence. L'an dernier j'avais laissé entendre que la pénitence aujourd'hui cela pourrait bien être le souci de maîtriser notre désir de vitesse au volant. J'y ajoute aujourd'hui que c'est aussi de nous demander comment mieux respecter la planète : quel comportement dommageable pour l'avenir de la terre pourrions-nous éliminer de nos vies ?
Le Carême est un temps de reprise. Reprenons la marche commencée à notre baptême, la marche avec le Seigneur, comme l'ont vécue les disciples d'Emmaüs.

le 8 février 2005
Jacques FIHEY