(dernier éditorial paru dans l'Église dans la Manche du 15 mars 2007)

" Qu'as-tu fait de ton frère ?"

J'aimerais revenir sur cette question posée par les évêques de France à propos des élections prochaines.

Tout d'abord pour nous inviter à lire le petit document qui porte ce titre et qui est livré à notre réflexion. On peut l'avoir à la Maison diocésaine... ainsi que la série de fiches ; " Perspectives pour une société juste et fraternelle", préparée par le Conseil pour les questions familiales et sociales,

Nous sommes invités à réfléchir sur les enjeux de notre monde et à bâtir une société qui respecte la dignité de la personne humaine, chez nous bien sûr, mais aussi partout dans le monde, solidaires que nous sommes de tous les peuples de la terre.

Il s'agit pour notre pays de faire que " Liberté - Egalité - Fraternité" ne soient pas seulement des mots, mais deviennent une réalité. Il s'agit de travailler à ce que les ". droits de l'homme" ne soient pas seulement un texte , même signé par de nombreux pays, mais une réalité vécue au jour le jour.

Pour un chrétien, ce n'est pas un plus, la cerise sur le gâteau : c'est une nécessité qui s'impose vitale : " si ta foi n'agit pas ", nous prévient saint Jacques, elle est morte !

Si nous croyons en un Dieu créateur, nous ne pouvons que travailler a faire réussir cette création que Dieu veut belle et bonne pour tous. Il est important, vital, d'écouter la Parole de Dieu, de prier et célébrer les sacrements, de nous retrouver pour la messe du dimanche, mais sans jamais oublier le troisième pilier de toute vie chrétienne ; la charité fraternelle, Le carême nous y invite ! mais la proximité des élections nous rappelle que la politique, l'engagement politique, au service de la cité, de !'organisation du monde, est un lieu privilégié pour vivre l'amour au sein des réalités concrètes de l'existence, II est urgent pour les chrétiens de se demander dès maintenant comment rappeler tous ces besoins des hommes à tous ceux qui sollicitent nos suffrages... Urgent aussi que nous nous
posions la question ; quel est mon engagement au service de la cité des hommes? Quel est mon engagement politique?

Père Michel LEBLOND
Administrateur diocésain