Vous êtes en page "nouvelle paroisse"

Notre-Dame de Coutances
(XIVè siècle)

Photo Eric Pouhier
Photo Eric Pouhier
Accueil
Présentation
Contacter...
Horaires-Calendrier
Services
Plan de Coutances
Le Baptême :
Au fil des jours...
Documents
Brèves
La cathédrale
Rechercher...
Questions ouvertes
Forum
la paroisse en images
... en images

Photos cathédrale

Liens

cathédrale ouverte du mardi au vendredi de 8h00 à 19h00 (18h00 l'hiver) et les samedi, dimanche, lundi de 9h00 à 19h00 (18h00 l'hiver)


Vous cherchez l'horaire des messes dans un lieu de France ?

cliquez

Donnez à l'Eglise
Denier de l'Eglise

PAROISSE NOTRE-DAME DE COUTANCES
Diocèse de Coutances et Avranches
Département de la Manche

... en images

 

 

NAISSANCE D'UNE NOUVELLE PAROISSE
L'Eglise est partie prenante des changements de la société.
Les paroisses elles aussi vivent de profondes mutations.
En quelques décennies, Coutances a vu de nombreux changements
(
voir ci-dessous "Petit survol historique de la Paroisse")

DECRET d'érection de la nouvelle paroisse Notre-Dame de Coutances

L'évêque de Coutances et Avranches

après avoir invoqué l' Esprit Saint …
dans le respect des normes canoniques: canons 51 5 à 519 et 535 à 537 Canon 51 5 § 1 " la paroisse est la communauté précise de fidèles qui est constituée de manière stable dans l' Église particulière, et dont la charge pastorale est confiée au curé, comme à son pasteur propre, sous l'autorité de l' évêque diocésain."
§ 2 " Il revient au seul évêque diocésain d'ériger, de supprimer ou de modifier les paroisses ; il ne les érigera pas, ne les supprimera ni ne les modifiera pas de façon notable sans avoir entendu le Conseil presbytéral."

après avoir pris l'avis du Conseil presbytéral dans sa réunion du 2 juin 2003
après avoir informé et pris l'avis des conseils paroissiaux des ensembles pastoraux concernés
Nous décidons et nous décrétons ce qui suit :

Le 1 Septembre 2003 à 0 heure les paroisses Notre Dame de Coutances et Saint Jacques de Cambernon sont supprimées et est érigée une nouvelle paroisse Notre-Dame de Coutances
Sont nommés : Monsieur Jean Rochelle, Curé Doyen et Archiprêtre de la Cathédrale
Monsieur Fabien Le Cam membre de l'équipe pastorale de la paroisse Notre Dame de Coutances

En application de cette décision,
- Toutes les églises des anciennes paroisses seront considérées comme églises paroissiales de la nouvelle paroisse. On y maintiendra le nécessaire pour l'exercice du culte.
- Un conseil pastoral et un conseil économique de la nouvelle paroisse sera mis en place dans les six mois qui suivent son érection.

Coutances le 9 juillet 2003

R. Helaine, chancelier
J. Fihey, évêque de Coutances et Avranches


LE SYNODE PAROISSIAL
Le jeudi 19 juin 2003, la soirée a réuni près de 150 personnes qui ont suivi sur grand écran le rapport du travail des cinq commissions établies le 5 décembre, puis le Plan d'action élaboré par l'E.A.P. à la suite de leurs propositions.

CHARTE DE LA NOUVELLE PAROISSE

LA COMMUNAUTE LOCALE
o Dans chaque commune ou quartier, il y a des chrétiens qui composent une communauté locale.
o Les membres de ces communautés locales devraient pouvoir se rassembler pour vivre une proximité de l'Église dans les communes et dans les quartiers.
o Dans l'année qui vient, les animateurs pastoraux chercheront à rassembler les chrétiens de chaque commune ou quartier, pour que se construise un projet de présence et de proximité.
o Ces membres ont responsabilité
- de la transmission de la Foi dans toutes les circonstances de la vie.
- sont responsables des célébrations qui ont lieu localement
- ont la préoccupation de la solidarité sur le terrain.
Ils ont le souci de leur communion avec l'EAP (équipe d'animation paroissiale) et le conseil pastoral.
o La Paroisse - tous ceux qui cheminent ensemble - devrait être, devenir la communion de toutes les communautés locales, ce que voudrait indiquer
- la célébration eucharistique du dimanche
- et le sceau de la Paroisse.

Première partie :
CELEBRER LE SEIGNEUR

un auditoire attentif...

Célébrer les sacrements :
1) LE BAPTEME
o On tendra à ce que la communauté porte intérêt et participe au baptême (préparation et célébration).
o Un calendrier sera préétabli et publié, laissant la possibilité du choix du lieu.
o Les célébrations seront, autant que possible, liées à la célébration de l'eucharistie (avant, pendant, après).
o Le samedi, les baptêmes ont lieu à 17 h.
- pour Coutances : à la cathédrale;
- pour le secteur rural : dans l'église choisie par la 1ère
famille inscrite.
o Le dimanche : soit pendant soit après la messe, là où elle est célébrée.
o NB : le sens liturgique fait qu'il serait préférable de ne pas célébrer de baptême pendant le temps de Carême

2) LA CONFIRMATION
o célébrer la Confirmation devrait rassembler toute la Communauté Chrétienne puisqu'il s'agit du don de l'Esprit qui la constitue.
o Pour cette raison, il serait souhaitable que des liens se soient créés auparavant.
o Recevoir l'Esprit-Saint nous fait entrer dans une vision de notre vie comme une vocation à faire ce que Dieu attend de nous. La célébration de la confirmation devrait devenir un temps fort pour la Communauté.

3) L'EUCHARISTIE
o L'Eucharistie est LE temps fort de la communauté chrétienne pour son lien à Jésus-Christ; il faut qu'elle rassemble le maximum de personnes.
o Les eucharisties dominicales seront célébrées comme suit :
1.Le samedi soir à 18h30 à la cathédrale
2.Le dimanche matin :
- à 9h30 dans l'une des 3 églises (en tournant) : Gratot, La Vendelée, Cambernon
- à 11h00 à la cathédrale
o Tant qu'il y aura 2 prêtres dans la paroisse et dans la limite des disponibilités, l'un d'entre eux pourra accompagner une communauté qui veut célébrer une fête locale ou quelque chose de particulier.

4) LA RECONCILIATION
o La célébration sacramentelle de réconciliation dans une rencontre personnelle suppose un lieu et une heure pour le pratiquer régulièrement : le samedi , de 17h à 18h , à la cathédrale.
o Célébration communautaire (à l'occasion des grandes fêtes de l'année liturgique) : c'est en communauté que nous nous reconnaissons pécheurs et nous demandons à Dieu de nous accueillir.

5) LE MARIAGE
o Les mariages sont célébrés dans l'église du choix des mariés, sur le territoire de la paroisse.
o Il serait souhaitable que les mariages se célèbrent tout au long de l'année et pas seulement l'été (où il y a moins de personnel dans la paroisse).
o Il est évident qu'on ne peut accepter qu'un nombre limité de mariages chaque samedi.
o Pour un mariage dans les églises de la paroisse, il est nécessaire que les parents des mariés ou les fiancés eux-mêmes habitent le territoire de la paroisse.

6) LE SACREMENT DES MALADES
o Chaque année, dans le temps pascal, on organisera une célébration communautaire du Sacrement des Malades au cours d'une eucharistie dominicale.
o Il est évident qu'on peut toujours faire appel pour le Sacrement des Malades, en se souvenant qu'il ne s'agit pas d'un sacrement de fin de vie, mais d'un sacrement d'entrée en maladie ou en grand âge.

en plus des sacrements…
…il y a de nombreuses manières de célébrer Jésus-Christ, de célébrer les dons de Dieu.
Chaque communauté locale peut se rassembler dans l'église quand elle le veut pour - prier, - lire ensemble la Parole, l'accueillir, - faire un chemin de croix…
- pour célébrer un événement familial (action de grâces, anniversaire de mariage, décès…);
- pour un événement communal (cheveux blancs, commémorations patriotiques…);
- l'initiation des enfants à la prière, à la Parole de Dieu;
- à l'occasion de l'installation d'une crèche;
- ou bien, selon les évènements dans le monde, rassembler les chrétiens de l'église pour les porter devant Dieu.
NB : si, pour les sacrements, le prêtre ou le diacre sont nécessaires, il n'en est pas de même pour les autres célébrations.

Célébrer les étapes de la vie :
1) La profession de foi
o La profession de foi sera célébrée là où les enfants participent habituellement à l'eucharistie, pour rester dans leur communauté habituelle.
o Concrètement, il peut y avoir célébration de Profession de Foi :
- à Gratot
- à La Vendelée
- à Cambernon
- à Coutances
2) La première communion
o La première communion sera célébrée là où les enfants participent habituellement à l'eucharistie, pour rester dans leur communauté habituelle.
o Concrètement, il peut y avoir célébration de Première Communion : - à Gratot; - à La Vendelée;
- à Cambernon; - à Coutances.
o En général, la Première Communion se fera en CM1 : - après deux années de catéchisme
- et la participation aux eucharisties-catéchèse
o Ces eucharisties-catéchèse ( ou " dimanches initiatiques ") se préparent et se vivent à Coutances.
3) Les Funérailles
o Souvent, les gens qui viennent aux funérailles ne participent pas à la communion. Il est donc préférable de prévoir une célébration sans eucharistie, réservant l'eucharistie pour les messes d'intention qui peuvent avoir lieu le dimanche suivant.
o Les funérailles sont en général célébrées dans l'église du lieu où habitait le défunt.
o De plus en plus, elles seront conduites par des laïcs préparés pour cette fonction.

Deuxième partie :
ANNONCER L'EVANGILE

un plan d'action développé...

c'est la responsabilité de tout baptisé
o c'est déjà vécu dans la vie familiale, professionnelle et sans doute syndicale, politique, par le témoignage personnel ou une annonce explicite.
o Un certain nombre de baptisés y sont appelés et soutenus par des mouvements chrétiens.
o La Paroisse doit aussi proposer une organisation et un soutien pour cette annonce de l'Évangile :
- catéchèse
- catéchuménat d'adultes
- préparation des sacrements
- propositions informelles

1) Catéchèse
o L'éveil à la Foi des tout-petits pourrait se faire dans les communautés locales.
o L'initiation à la vie chrétienne pour les enfants et les adolescents pourrait se faire dans les communautés locales.
o La catéchèse plus systématique peut se faire dans les communautés locales, en coordination avec l'organisation paroissiale.
o La catéchèse des ados se fait en général dans les aumôneries d'établissements scolaires.
o Il faudrait envisager une catéchèse, une formation, pour des adultes, jeunes ou moins jeunes, qui ne soit pas uniquement une préparation aux sacrements.
o Il importe de trouver des personnes qui acceptent de se préparer pour ces modes de transmission de la Foi.

2) Catéchuménat d'adultes
o Il s'agit d'accompagner des personnes adultes, jeunes ou moins jeunes, qui demandent le baptême, la confirmation, l'eucharistie.
o Pour chaque catéchumène, se constitue une équipe qui prend part à tout son cheminement.
Cela peut se faire aussi dans une autre communauté locale en lien avec l'équipe d'animation paroissiale.
o Il existe aussi un accompagnement particulier, en plus de la catéchèse, pour des enfants d'âge scolaire.

3) Préparation des Sacrements
o Les personnes qui demandent un baptême, la communion, le mariage, l'onction des malades, la confirmation… peuvent-elles se préparer sans lien avec la Communauté ?
o Il y a déjà, pour certains sacrements, des amorces de ce lien : exemples suivant pour le baptême, le mariage, l'eucharistie, la confirmation >
3a. LE BAPTÊME
o Dans une 1ère réunion, les familles d'enfants à baptiser rencontrent des membres de la communauté qui s'efforcent de témoigner de la manière de mettre leur baptême en pratique.
o Dans une 2ème réunion, ils rencontrent des membres de la communauté qui se sont préparés pour cette mission, au sein de l'équipe de préparation au baptême : ces membres expliquent et témoignent du sens et de l'importance des rites du baptême.
o Dans la 3ème réunion, les familles se rencontrent pour préparer la célébration avec le ministre du sacrement.
o Dans la célébration, on lit et médite les textes que l'Église proclame au cours de l'eucharistie du dimanche.
o Les baptêmes peuvent se célébrer au cours de l'eucharistie du dimanche.
o Il est souhaitable qu'il y ait une suite à cette préparation du baptême : cela demande que des membres de la communauté locale veuillent bien s'y mettre
.

3b. LE MARIAGE
o Pour les jeunes qui demandent le sacrement de mariage, il est de plus en plus fréquent que certains soient baptisés et non catéchisés, que d'autres n'aient rien vécu depuis leur profession de Foi, et que d'autres enfin ne soient pas baptisés.
o Il serait souhaitable de prévoir une catéchèse adaptée au cours de laquelle des chrétiens pourraient témoigner du vécu de leur Foi.
o Une contribution à cette catéchèse est déjà faite par des membres de la communauté chrétienne qui reçoivent une formation pour cette mission dans le cadre du CPM (Centre de Préparation au Mariage).
o Chaque couple rencontre 3 ou 4 fois le célébrant de son mariage.
o On se rend compte que des rencontres avec le CPM et le célébrant ne suffisent plus pour une catéchèse approfondie à l'occasion du mariage.

3c. L'EUCHARISTIE
o En ce qui concerne les enfants, leur initiation à l'eucharistie n'étant pas toujours assurée par la participation des familles à la communauté, il est indispensable, à la découverte de l'eucharistie, d'en faire une initiation avec la participation des familles dans le cadre de la communauté chrétienne rassemblée le dimanche.
o Cela est en voie de réalisation par les eucharisties-catéchèse.
o Mais il faut encore développer la participation des familles.
o Cette initiation à l'eucharistie est organisée par des membres de la communauté, dans le cadre de la catéchèse paroissiale, avec le concours de quelques familles.
o En ce qui concerne les adultes, n'y aurait-il pas la nécessité de redécouvrir le sens de l'eucharistie pour une communauté ?
o Une eucharistie qui rassemble beaucoup de personnes (inhumation, mariage…) sans qu'il y ait de communion est-elle vraiment une eucharistie ?
o Lorsque les participants sont dispersés dans toute l'église, est-elle vraiment une célébration eucharistique ?
o De même dans une célébration où personne ne répond ni ne chante ?
o Les dialogues, les chants, les prières, les gestes sont une manière de participer : s'ils sont absents, peut-on encore parler d'eucharistie ?
o N'y aurait-il pas lieu pour les chrétiens d'une communauté locale de se rassembler pour partager ce qu'on vit dans l'Eucharistie et se former pour la vivre mieux ?

(Hors sujet : une pointe d'humour...!)

3d. LA CONFIRMATION
o Actuellement, le cheminement (la catéchèse préparatoire) se fait dans les aumôneries des établissements d'enseignement scolaire en ce qui concerne les adolescents.
o Pour les adultes, ou les jeunes non pris en charge par les aumôneries, la paroisse devra prendre en charge leur cheminement.
o Il serait souhaitable que tous ceux qui préparent la confirmation connaissent la vie de la communauté chrétienne pour savoir comment s'y insérer.

4) Propositions informelles
o Il existe d'autres lieux d'annonce de l'Évangile :
- l'accueil au presbytère
- l'accompagnement des familles en deuil
- les équipes informelles
- la visite aux malades ( avec prière, Parole, eucharistie, sacrement des malades, de réconciliation)
- l'entretien des églises
- etc. … etc. …

Troisième partie :
VIVRE LA CHARITÉ,
LA SOLIDARITÉ

il y a du pain sur la planche !

o Dans ce domaine, il y a ce que vit chacun personnellement et ce que l'on vit de manière organisée dans une communauté.
o La paroisse a la charge de veiller à tout ce que, communautairement, le peuple de Dieu réalise de cette dimension de la vie du Christ, et donc du baptême.
o Deux organismes sont déjà au service de cette dimension de la vie des baptisés : le Secours Catholique et le C.C.F.D. ; ils ont toujours besoin de bénévoles et de personnes qui poursuivent leur mission.
o D'autres personnes vivent cette dimension dans des organismes qui ne sont pas d'Église : Secours Populaire, Croix Rouge, Raoul Follereau…
o A juste titre, les commissions souhaitent un service de la Solidarité en proximité. Il appartiendra aux communautés locales de le mettre en place avec les autres organismes.
o Il y a des services qu'une communauté locale peut organiser :
- co-voiturage pour se rendre à la messe du dimanche
- assistance aux personnes qui ont des difficultés à se déplacer : courses, visites d'amitié et d'échanges près des personnes seules
- ouverture aux évènements internationaux pour d'éventuelles interventions
- soutien à des communautés chrétiennes d'autres pays
- participer à l'Action des Chrétiens pour l'Abolition de la Torture
- le commerce équitable
- convivialité de la communauté locale
- etc. … etc.…

Quatrième partie :
UNE FORMATION NÉCESSAIRE

indispensable même !

o Pour vivre toutes ces orientations, il est nécessaire qu'une formation soit proposée :
- comment accompagner des familles en deuil au nom de l'Église sans formation ?
- comment conduire une célébration des funérailles ou animer la prière d'une communauté locale sans préparation ni formation ,
- comment lire la Parole en communion avec l'Église sans formation ?
- comment faire la catéchèse sans participer à une formation ?
- comment préparer une liturgie eucharistique sans un minimum de formation ?
- etc … etc …
o Sans doute, il n'est pas nécessaire que toute la population fasse cette formation, mais il faut que, dans chaque communauté locale, quelques personnes l'acceptent dans un esprit de service envers les membres de la communauté.
- o L'Équipe d'Animation Paroissiale (EAP) devra coordonner ces formations en collaboration avec les services diocésains de la formation.

Cinquième partie :
LE FONCTIONNEMENT DE LA PAROISSE
NOTRE-DAME DE COUTANCES

alors on y va ?

o Chacun l'aura compris, la Paroisse vit dans la mesure où vivent les communautés locales.
o Au service de ces communautés locales de l'ensemble de la Paroisse, il y a l'Équipe d'Animation Paroissiale :
o elle participe de la charge pastorale du curé
oL'Évêque donne à chacun de ses membres une lettre de mission pour que, dans la communion des uns avec les autres, la tâche pastorale soit accomplie.
o Les diacres reçoivent directement de l'Évêque une mission de SERVICE pour la Paroisse et pour le Diocèse selon le charisme diaconal et les besoins du Peuple de Dieu. Dans leur lettre de mission, l'Évêque leur demande de donner, dans la mesure du possible, une contribution à la vie paroissiale.
o Pour réaliser sa mission, le curé a besoin d'un Conseil Pastoral dont il doit recueillir les avis et suggestions.
oIl faudra mettre sur pied un Conseil Pastoral dont font partie de droit les membres de l'EAP et les diacres qui sont sur la Paroisse.
o En outre, il faudra mettre sur pied un Conseil Économique, dont la charge est la gestion de toutes les questions matérielles de la Paroisse ( biens, équipements, personnel, finances, administration).

Photos SylvieRF

Tout ce qui est proposé comme orientations ci-dessus l'est à la suite du travail de 5 commissions :

                                                SYNTHESE DU TRAVAIL DES COMMISSIONS
                                                            en vue de la nouvelle paroisse

Les commissions ont retenu 5 " thèmes", sur lesquels elles font des propositions
qui ont été soumises à l'Assemblée Générale du 19 juin.
1. PARTICIPATION DE TOUS
  1.SERVICES ET MOUVEMENTS PAROISSIAUX
     1. En établir une liste à la portée de tous. (aucune exclusion, ne rejeter aucune bonne volonté).
     2. A chaque rentrée : organiser une rencontre pour chacun d'eux et envoyer une convocation personnelle à tous les membres.
     3. Faire appel aux diacres.
  2. LIEUX DE RÉUNION
Tenir compte des besoins (pas systématiquement à Coutances)
  3. JEUNES ET JEUNES ADULTES, GROUPES
     1. Responsabiliser les jeunes en leur confiant des tâches, en les intégrant dans des équipes.
     2. Améliorer le côté festif des liturgies.
     3. Lors de la préparation au baptême : susciter un dialogue des parents avec certains membres de la communauté.
     4. Prévoir un suivi des jeunes adultes qui ont participé à des rencontres à l'occasion d'un mariage, d'un baptême, d'un deuil etc. ou contactés lors de l'inscription au caté. Ne pas affoler les parents ou les gens par nos demandes mais plutôt tenter de les associer à l'initiation et de les intégrer dans diverses tâches.
2. VIE CHRETIENNE LOCALE
  1. EUCHARISTIE, SACREMENTS, PRIÈRE
     1. MAINTENIR :
           a. une célébration eucharistique en secteur rural avec alternance entre 2 ou 3 sites (Cambernon - Gratot - la Vendelée)
           b. une célébration religieuse lors des fêtes locales.
           c. la célébration des baptêmes pendant et après la célébration eucharistique, selon le fonctionnement actuel.
           d. la célébration des mariages dans toutes les églises.
      2. FACILITER LES DÉPLACEMENTS pour la célébration dominicale : horaires et lieux bien diffusés - co-voiturage bien organisé - repérage des personnes hésitant à se déplacer hors de leur commune.
     3. DÉVELOPPER DES TEMPS DE PRIÈRE dans les églises locales.
  2. VIE COMMUNAUTAIRE LOCALE
     1. EGLISES : maintenir leur entretien et leur fleurissement.
     2. COMMUNAUTÉS - RELAIS
          a. Les définir, les soutenir là où elles existent et les créer là où elles n'existent pas encore.
          b. Susciter une équipe de chrétiens
                     - connue de tous
                     - capable d'animer une vie chrétienne locale (prière - accompagnement des familles en deuil (quand elles existent, nécessité de les étoffer)- fleurissement de l'église …)
                     - à qui l'on s'adresse si on repère une famille ou une personne en difficulté (soucis matériels, financiers, moraux, spirituels - maladie - isolement …)
                     - qui renvoie elle-même ces cas vers la paroisse, les associations, les mouvements susceptibles d'apporter une solution, une écoute.
                     - qui propose des temps de convivialité, de pique-nique.
     3. CATÉCHÈSE : proximité dans les démarches - présence du prêtre de temps à autre.
3. L'ECOUTE
COMMUNAUTÉS LOCALES ET INSTANCES PAROISSIALES
FAVORISER :
     1. la représentation des communautés-relais au Conseil Pastoral
     2. la mise en place d'équipes d'accompagnement des familles en deuil.
4. L'INFORMATION
   1. PAROISSIALE
      1. un fascicule édité et diffusé chaque année.
      2. communication à tous des décisions prises en Conseil Pastoral.
      3. communication par voie de presse.
      4. nous familiariser avec la communication.
   2. COMMUNALE (locale)
      1. Créer 3 ou 4 secteurs avec un référent (formations, prières, catéchèse)
       2. Afficher à l'extérieur de la cathédrale et des églises locales : horaires - contacts - calendrier.
       3. Informations plus lisibles.
       4. Susciter des parents-relais dans chaque école.
       5. Signaler les besoins de certains baptisés un peu oubliés (ex : personnes en maison de retraite qui ne communient plus faute d'avoir reçu le sacrement de réconciliation).
5. LA FORMATION
   1. APPROFONDISSEMENT DE LA FOI ET DE LA VIE CHRÉTIENNE
      1. EVITER CADRE ENNUYEUX ET IMPERSONNEL
            a. Ecole du dimanche avant la célébration dominicale ? pour adultes et jeunes (partage d'évangile).
            b. Marches - Pèlerinages
            c. Utilisation de moyens vidéo.
            d. Groupe de réflexion aboutissant à un " café-foi ".
            e. Proposer questionnaires sur thème précis (rôle du prêtre - communauté-relais - diacre - conseil paroissial …) insérés dans la feuille dominicale.
            f. Information bien faite sur les divers moyens de formation.
      2. SOIGNER LA PREMIÈRE ANNONCE (CE2) : raconter - faire des récits.
   2. SERVICES LITURGIQUES
          FORMATION donnée aux équipes de liturgie, de prière, d'animation, d'accompagnement des familles en deuil, de préparation au baptême et au mariage.


Petit survol historique de la Paroisse :

Il paraît loin le temps :
     * où Coutances possédait deux paroisses (Saint-Nicolas et Saint-Pierre)
             avec chacune un curé et des vicaires .
     * où les communes de Saussey, Nicorps, Bricqueville-la-Blouette avaient
             chacune leur curé résident .
     * où les deux paroisses de Coutances se fondirent en une seule,
             avec pour centre la Cathédrale qui accueillait les célébrations paroissiales.

Plus proche le temps :
     * où furent créées les communautés de communes .
     * où Saussey, Nicorps, Bricqueville-la-Blouette n'eurent plus qu'un curé itinérant .,
             qui en vint à ne plus célébrer qu'une seule messe dominicale (Saussey).
     * où des communautés-relais virent le jour .
     * où, en décembre 1996, au cours d'une cérémonie suggestive, ces communes furent,
              non sans ressentir une certaine nostalgie,
              officiellement rattachées à la paroisse Notre-Dame de Coutances.
     * où au presbytère de Coutances, n'habita plus qu'un seul prêtre :
            le curé, seul pour cinq communes.


De 5 à 13 communes .
     * En juin 2002, la paroisse Notre-Dame de Coutances est appelée à s'élargir et
            à prendre en charge les huit communes de Saint-Jacques de Cambernon.
     * Des questions " fondamentales " se posent à tous les chrétiens :
               - Comment gérer cette situation au mieux des intérêts de Dieu, de l'Eglise,
                   et de chacune des 13 communes ?
               - Comment y associer toutes les parties concernées ?
               - Que veut nous dire Dieu à travers ces changements déroutants à vue humaine ?
               - Pourquoi ne pas y voir une chance de renouvellement pour la foi ?
                    pour la vie en Eglise ? une invitation à mettre en application la pensée de Vatican II
                     sur le peuple de Dieu tout entier responsable ?

Ainsi est née l'idée d'un
SYNODE PAROISSIAL
      * Dès septembre 2002, a été mis sur pied un GROUPE DE PILOTAGE
                       (membres - à nombre égal - des deux Conseils Pastoraux)
      * qui a programmé une ASSEMBLÉE GÉNÉRALE (5 décembre 2002),
                        avec des
COMMISSIONS de travail ouvertes à tous,
      * et qui, au fur et à mesure de leurs rencontres, ont fait des PROPOSITIONS concrètes
                        pour le statut de la future paroisse.
      * Propositions qui ont été VOTÉES le 19 juin 2003, puis ont été soumises à l'évêque,
                         enfin officiellement PROMULGUÉES dans le décret ci-dessus le 9 juillet 2003.
            


| Accueil Présentation | Contacter... | Horaires | Services | Plan de Coutances | Le Baptême|
| Au fil des jours...| Documents | Brèves | La cathédrale | Rechercher... | Questions ouvertes | ... en images | Liens |

 
  Presbytère, 1 rue du Puits Notre-Dame 50200 COUTANCES tél. 02 33 45 00 41
courriel :
secretariat.paroisse@orange.fr