Vous êtes en page "nicorps"

Notre-Dame de Coutances
(XIVè siècle)

Photo Eric Pouhier
Photo Eric Pouhier
Accueil
Présentation
Contacter...
Horaires-Calendrier
Services
Plan de Coutances
Le Baptême :
Au fil des jours...
Documents
Brèves
La cathédrale
Rechercher...
Questions ouvertes
Forum
la paroisse en images
... en images

Photos cathédrale

Liens

cathédrale ouverte du mardi au vendredi de 8h00 à 19h00 (18h00 l'hiver) et les samedi, dimanche, lundi de 9h00 à 19h00 (18h00 l'hiver)


Vous cherchez l'horaire des messes dans un lieu de France ?

cliquez

Donnez à l'Eglise
Denier de l'Eglise

PAROISSE NOTRE-DAME DE COUTANCES
Diocèse de Coutances et Avranches
Département de la Manche

... en images

 

 

8.  Nicorps, commune de 424 habitants.

Les corbeaux se nichant au sommet des arbres les plus élevés, on doit voir dans NICORPS l'évocation de grands arbres.
L'église de NICORPS étant dédiée à Saint Corneille (21ème pape de mars 251 à juin 253), il y a lieu de penser que ce vocable unique dans le département est inspiré du nom de lieu.

L'église de Nicorps faisait partie de l'archidiaconé et du doyenné de la Chrétienté, la nomination du curé appartenait, alternativement, à l'évêque et au chapitre de Coutances. Le patronage de l'église aux XIIIème et XIVème siècles s'exerçait par l'évêque et le chapitre.
C'est Gérard de GUERARTOT, chevalier et seigneur de Rumilly, qui avait donné à l'évêque la moitié de l'église de Nicorps et son droit de patronage. Il l'abandonna pour le salut de son âme (1251).

MOBILIER:
(5) Stalle du curé et stalle du vicaire et leurs agenouillons. Bois mouluré XVIIIème siècle.
(6) Eléments de boiseries sculptées utilisés comme dosserets de la stalle du curé et de celle du vicaire et comme encadrements de gravure sur le mur ouest de chaque bras du transept. Bois sculpté. XVlIème, XVIIIème et XIXème siècle.
(7) Grand Christ en croix provenant de la perque. Bois polychrome XVIIIème siècle.
(8) Cuve de la chaire à prêcher. Bois sculpté. X-VIIIème siècle.
Fonts baptismaux à cuve compartimentée. Pierre de Montmartin. Entre XVIIème et XIXème siècle.

CETTE EGLISE....
AUJOURD'HUI COMME HIER TEMOIN DE NOTRE HISTOIRE
TEMOIN DE NOTRE FOI
NICORPS Origine du mot: Nidus Corvi (Nid de corbeaux)


Cliquez sur le plan pour l'agrandir.

A l'extérieur
L'église en forme de croix se compose du choeur, de la nef et de 2 chapelles. Les murs offrent plusieurs portes cintrées, aujourd'hui bouchées,
dans les parties les plus anciennes reconnaissables par la présence des contreforts. Le mur oriental est droit et se termine par un fronton triangulaire, percé d'une fenêtre ogivale à deux baies, cachée par le toit de la sacristie. Une tour (A) massive et carrée s'élève au-dessus de l'extrémité occidentale et se termine par un toit à double égout. Ce clocher ne semble pas remonter au-delà du XVème. La cloche que renferme cette tour porte l'inscription suivante :

"L'an 1840, j'ai été bénie par M. Louis Jean ROBIOU, seigneur évêque de Coutances et nommée Alexandrine, Louise par Victor Auguste CLOZET et noble Dame Anne, Alexandrine, Sophie de BORDES de FOLLIGNY épouse de M. Louis LE CONTE DYMOUVILLE, écuyer, Chevalier de l'ordre royal et militaire de SaintLouis, M. Louis Olivier LEPAGELET, Maire et Chevalier de la légion d'honneur et Le CONTE, curé de Nicorps ".
Le cimetière offre deux beaux ifs. Celui planté devant la tour ancienne a une circonférence d'environ 7m 25 à 1 m du sol.
On peut y voir une croix en granit du XVIlème siècle.

A l'intérieur
CHOEUR du XVème siècle avec fenêtres (F) à ogives et deux baies. Il est voûté en pierre et les arceaux prismatiques de la voûte reposent sur des consoles (C) figurant des têtes grossières d'hommes, consoles appartenant à la première construction de l'église. Le point d'intersection des arceaux (V) est garni d'écussons qui sont peut-être ceux des patrons. L'arcade triomphale est à ogive surhaussée. Le mur oriental, derrière l'autel, est percé d'une fenêtre (F1) ogivale à deux baies séparées par un meneau, son archivolte se compose d'une simple canelure et de deux cordons qui tombent de chaque côté sur des colonnettes dont la base est garnie d'un tore et les chapiteaux ornés de feuilles recourbées en volutes, le centre de l'ogive est rempli par une rose polylobée. Cette verrière est surmontée de deux blasons : à droite, celui du chapitre de Coutances, à gauche celui des Armes de Nicolas II de Briroy, évêque de Coutances en 1590 (écusson d'azur aux chevrons d'or). Dans le mur méridional, à droite de l'autel, il existe une crédence dont la boiserie empêche de juger le caractère. La NEF date du XVIème siècle.

VITRAUX

(F1) Verrière de la fenêtre du chevet. Verre peint. XVème siècle. (F2) Verrière figurant Saint Sébastien et Saint Comeille et le blason qui la surmonte, aux armes de Nicolas de Briroy, évêque de Coutances de 1588 à 1620, patron alternatif. Verre peint 2nde moitié XIXème siècle, style néo-gothique (vitrail des saints) et fin XVIème - début XVIIème siècle (blason). (F3) Verrière figurant Saint Joseph et Saint Joachim surmontée du blason du chapitre de Coutances. Verre peint. 2nde moitié XIXème siècle, style néo-gothique (vitrail des saints) et fin XVIème - début XVIIème siècle (blason).
STATUES
(S1) Statue : Vierge à L'Enfant. Pierre polychromée. XVème siècle. (S2) Statue : Saint Corneille, pape. Bois polychrome. XVIIIème siècle.
(S3) Statue - Saint Laurent. Bois polychrome XIIIème siècle.

Plan et textes de TCPC


La chaire et la Stalle


Blason


Culot sculpté


Vitrail classé


Blason du Chapître de Coutances



Culot sculpté


Clé de voûte

Photos FLC

L'église de Nicorps est dédiée à saint Corneille, 21ème pape de 251 à 253.
On trouve dans l'église :
Les statues :
une vierge à l'enfant, pierre polychrome du XVème siècle,
Saint Corneille, pape, bois polychrome du XVIIIème siècle,
Saint Laurent, diacre, bois polychrome du XVIIIème siècle,
Le mobilier :
La stalle du curé et la stalle du vicaire, bois mouluré du XVIII ème siècle,
Un grand Christ en croix provenant de la perque, bois polychrome du XVIIIème siècle,
La cuve de la chaire à prêcher.
Dans le chœur :
Les arceaux prismatiques de la voûte reposent sur des consoles figurant des têtes grossières d'hommes, le point d'intersection des arceaux sont garnis d'écussons.
Le mur oriental derrière l'autel est percé d'une fenêtre ogivale. Cette verrière est surmontée de deux blasons : à droite, celui du chapître de Coutances, à gauche celui des armes de Nicolas de Brivoy, évêque de Coutances en 1590. Cette verrière est classée par les monuments historiques.
Le cimetière offre deux beaux ifs. Celui planté devant le portail a une circonférence impressionnante. On peut y voir aussi une croix en granit du XVIème siècle, ainsi que des tombeaux du Père Calenge, missionnaire au Siam, de Stephen Chauvet, président de la société préhistorique française, d'Emile Daireaux, orateur écrivain, fondateur de la ville de Daireaux en Argentine.
Cette jolie église à laquelle, on accède par une avenue de tilleuls, a sur la droite un bel ensemble, ancienne école et presbytère au porche classé.

 

Retour

 

 

 

{base}

| Accueil Présentation | Contacter... | Horaires | Services | Plan de Coutances | Le Baptême|
| Au fil des jours...| Documents | Brèves | La cathédrale | Rechercher... | Questions ouvertes | ... en images | Liens |

 
  Presbytère, 1 rue du Puits Notre-Dame 50200 COUTANCES tél. 02 33 45 00 41
courriel :
secretariat.paroisse@orange.fr