Vous êtes en page "saintpierre"

Notre-Dame de Coutances
(XIVè siècle)

Photo Eric Pouhier
Photo Eric Pouhier
Accueil
Présentation
Contacter...
Horaires-Calendrier
Services
Plan de Coutances
Le Baptême :
Au fil des jours...
Documents
Brèves
La cathédrale
Rechercher...
Questions ouvertes
Forum
la paroisse en images
... en images

Photos cathédrale

Liens

cathédrale ouverte du mardi au vendredi de 8h00 à 19h00 (18h00 l'hiver) et les samedi, dimanche, lundi de 9h00 à 19h00 (18h00 l'hiver)


Vous cherchez l'horaire des messes dans un lieu de France ?

cliquez

Donnez à l'Eglise
Denier de l'Eglise

PAROISSE NOTRE-DAME DE COUTANCES
Diocèse de Coutances et Avranches
Département de la Manche

... en images

 

 

 

10. Saint Pierre de Coutances,
commune de 386 habitants.

Notre église paroissiale

Actualités : Février 2010  

Restauration de la façade occidentale du clocher
L'échafaudage est démonté sur la façade ouest de l'église Saint-Pierre, et l'on voit le résultat des travaux réalisés !

L'entrée nord de l'église est à nouveau utilisable en février.

Voir un article de la Manche Libre au 18 octobre 2009


Photos Lemesle

La paroisse Saint Pierre est très ancienne, elle existait avant l'invasion des Normands. Son église fut détruite dans ces invasions mais " si les Normands infidèles la détruisirent, les Normands fidèles la réédifièrent. "(Toustain de Billy). Elle a du être reconstruite dans le XIème siècle lors du rétablissement de la Cathédrale par Geoffroy de Montbray.
L'édifice et notamment les très beaux vitraux datant d'une époque où la peinture était florissante, réunissent la beauté de la composition et du dessin à l'éclat des couleurs.
Après avoir relativement bien supporté le cataclysme du 26 décembre terminant le deuxième millénaire, elle a conservé son caractère et les témoignages de foi des multiples générations qui l'ont fréquentée.

On y trouve :

De nombreuses inscriptions encore bien lisibles attestant de la piété des paroissiens et des corporations qui voulaient par de pieuses fondations assurer le repos de leurs âmes,
Les grandes orgues construites par un habile facteur d'orgues Coutançais : Monsieur Ménard du XVII siècle. Il comporte 28 jeux répartis en 3 claviers d'un très beau timbre et dont le volume de son est parfaitement en accord avec la grandeur de l'édifice.
Une chaire à prêcher réalisée en 1737 par Gilles Robert de la Croix, de Périers. Le panneau central de la cuve est marqué de l'emblème des Cordeliers, les premiers propriétaires. Après un séjour à l'abbaye de la Lucerne, elle fut placée à Saint Pierre ou un dorsal approprié a été sculpté avec des symboles évoquant son nouveau patron,
Les fonts baptismaux avec une cuve en marbre très représentative du milieu du XIXème siècle, surmontée d'une sculpture symbolique : un serpent et une pomme,

Les soixante douze stalles du chœur placées en 1654/1655 ont chacune un dossier unique ornée d'entrelacs géométriques d'une surprenante variété,
La statuaire - quoique d'inégale facture - comporte de belles pièces harmonieusement intégrées dans l'ensemble du sanctuaire.

Monsieur Jean-Pierre Liron†.

 

 

Textes d'après Joseph LeClerc, organiste, et l'abbé Marcel Le Légard(1987)

L'historique :
Dès 1056, une charte du futur Guillaume le Conquérant atteste l'origine de la paroisse Saint-Pierre de Coutances. L'église n'était pas enclose dans les fortifications aussi ne fut-elle pas épargnée par les guerres, dont celle de Cent Ans. A la fin du XVè siècle (vers 1494), l'évêque Geoffroy Herbert la fit relever de ses deniers, qu'il aurait voulu d'abord consacrer à une flèche sur la tour-lanterne de la cathédrale.
Elle fut le symbole de la "grande paroisse" Saint-Pierre jusqu'en 1789.
L'ensemble fut édifié par les maîtres-maçons* et sa décoration atteste la symbolique compagnonnique. La libération de 1944 n'épargna pas plus l'église Saint-Pierre que le reste de la ville, et beaucoup de ses vitraux Renaissance avaient disparu : on vient, en 2003, de retrouver la trace de quelques-uns d'entre eux !!! Le presbytère de Saint-Pierre conservait un chartrier** d'une richesse considérable : presque tous les comptes des trésoriers depuis le milieu du XVè siècle ! Tout a été anéanti par le bombardement de juin 1944.
L'église est classée Monument Historique; la nef et le transept ont déjà été restaurés, avec l'ajout de nouveaux vitraux (grisailles).

 

L'architecture :
"L'architecte ou maître d'oeuvre
était bridé par le modeste espace compris entre deux très anciennes rues Saint-Pierre et du Pilori (devenue rue Geoffroy de Montbray). Donc Saint-Pierre ne mesure intérieurement que 42 m de long, mais le transept fait 25 m de large, alors que la nef et les bas-côtés occupent 16,35 m de largeur.
A l'extérieur, cette église flamboyante est couronnée à la croisée des transepts par ce qui fait sa renommée : la tour-lanterne, octogonale, flanquée aux quatre angles de tourelles portées en partie par des pendentifs et qui rattrapent le carré jusqu'à la balustrade, reprenant dans un style Renaissance les dispositions de la cathédrale de trois siècles son aînée; mais ici elle est coiffée d'une flèche courte et trapue, posée sur un tambour, dont les arêtes s'ornent chacune de cinq fleurons, évoquant une tiare en l'honneur du prince des Apôtres, auquel l'église est dédiée, saint Pierre.
Le clocher qui surmonte la façade ouest est antérieur à la tour-lanterne; la balustrade qui couronne le corps carré au pied du dôme Renaissance est du même type que le garde-corps de la galerie intérieure et souligné d'un cordon analogue (à comparer avec le clocher de l'hôtel-Dieu, qui lui est contemporain)."

Les inscriptions: Très nombreuses, elles attestent la piété des paroissiens pour la vie éternelle (fondations de messes, inscriptions de pierres tombales...) à hauteur de vue.
Mais les hauteurs en révèlent d'autres moins faciles à transcrire : l'intérieur de la tour centrale comporte de grandes lettres (20) plus ou moins groupées formant une date qui n'est pas celle de la restauration de l'église :
             
        £ Ã M IL C IN Q C Ê T Z CI Q V Ã TE
soit "l'an 1550" alors qu'ailleurs on lit 1494 très nettement.
L'extérieur de la tour centrale comporte des personnages grimaçant au-dessus desquels sont répétées des inscriptions sur chaque angle : SANCTE PETRE... ORA PRO NOBIS, sauf sur un quatrième côté où l'on peut lire SANCTE PETRE... ORA PRO NOS, avec une erreur voulue, soutenue par une coquille saint-jacques. L'escalier sud qui permet de gravir cette tour est parsemé de graffiti très significatifs encore, avec des rosaces qui se répètent, sans doute tracées au XVIIIè siècle.

Un conseil :
pour voir plus de photos avec des détails sur cette église Saint-Pierre, allez sur le site des Amis de la Cathédrale, en page Saint-Pierre :
http://cathedralecoutances.free.fr/saintpierre.htm
Actualités :

«Cinq tranches de travaux, dans les 2 ou 3 prochaines années, vont permettre de rénover cette église Saint-Pierre "à 95%", selon le maire de la ville, qui la dit "très bien entretenue par la commission ad hoc des Amis de la cathédrale" : la propreté et l'embellissement de l'église ont été soulignés par les visiteurs estivaux. Un chantier sur les parties hautes des contreforts du transept nord doit débuter dans quelques semaines.»

La Manche Libre du 14 septembre 2003


Retour

| Accueil Présentation | Contacter... | Horaires | Services | Plan de Coutances | Le Baptême|
| Au fil des jours...| Documents | Brèves | La cathédrale | Rechercher... | Questions ouvertes | ... en images | Liens |

 
  Presbytère, 1 rue du Puits Notre-Dame 50200 COUTANCES tél. 02 33 45 00 41
courriel :
secretariat.paroisse@orange.fr